Beauté, Mode, Lifestyle.. Discutez et trouvez toutes les infos sur les produits Bio, testés et approuvés par Floriane et Audren, les deux bio-blogueuses

Les deux visages des réseaux sociaux

J’ai décidé cette semaine de participer au défi d’écriture organisé par le groupe Facebook Le café des blogueuses (si vous ne connaissez pas encore, foncez, c’est le meilleur). Bref, j’ai voulu me lancer pour faire des articles sensiblement différents de ceux que je vous propose habituellement et avoir une réflexion sur des sujets variés. Tout ça pour dire que, parmi les trois thèmes proposés, j’ai choisi : l’influence des réseaux sociaux sur nos vies. Tellement de choses à dire, je vais essayer d’être la plus claire possible.

Aujourd’hui, les réseaux sociaux prennent une grande part dans notre vie, et pour certains une très grande part. Environ 1,55 milliard d’actifs sur Facebook, 400 millions sur instagram et 100 millions sur Pinterest (je vous détaille pas la totalité, on en aurai pour la journée), autant vous dire que ça fait du monde branché H24 sur le portable, l’ordinateur, la tablette…et jouissant d’amis par milliers.

Je ne fais pas partie de la génération réseaux sociaux (bouh la vieille), pour vous dire, je me suis inscrite sur Facebook, j’avais 23 ans (c’était en 2008, faites le compte) et Instagram l’année dernière. Je m’y intéresse aujourd’hui surtout pour mon blog, mon profil Facebook personnel, lui, est à l’abandon car je ne supporte plus ce débit de niaiseries qui défilent dans mon fil d’actualité, les personnes connectés H24 qui se plaignent de tout et et de rien, qui n’ont plus aucune limite dans leur vie personnelle, et cette intimité exposée devient malsaine voire parfois morbide, et ça me dérange.

Point positif : Les réseaux sociaux sont intéressants pour les blogueurs, entreprises, commerces, car vraiment source de notoriété, communication et publicité (à double tranchant, parfois) et on peut, faire de belles rencontres…

Point négatif : Mauvaise influence, insultes, défis débiles…les plus jeunes et les plus fragiles peuvent devenir la cible de détraqués et certaines amitiés virtuelles deviennent envahissantes voire destructrices.

Toute personne peut devenir star de son quotidien à travers les réseaux sociaux, tout devient prétexte à publication, le virtuel prend le pas sur le réel, premier réflexe du matin, dernier geste du soir, pendant la pause clope, au bureau, dans le métro, le bus, à l’école… un envahissement total, nous sommes aujourd’hui capable de parler à une personne à des milliers de kilomètres et ne pas parler à son voisin… Nous nous enfonçons dans un système qui est finalement peu valorisant, et ne jouissons plus de petits moments de vie : une balade, un verre avec des amis, un bon repas, qui ne seraient aussitôt instagrammés ou facebookés (peut-être même ces verbes paraitront un jour dans le dico), et ne fassent des émules dans le monde entier (regardez les photos de bouffe sur Instagram, ce sont les plus likés). Nous sommes si proches et pourtant si loin.

Et aujourd’hui, branché sur son smartphone, l’humanité perd son temps, ses valeurs et ne profite pas de la vie réelle.

Pour résumer, c’est comme tout, la nourriture, la télévision, les achats, il y a du bon et du mauvais, il faut se poser les bonnes questions, et se fixer des limites (elles ne peuvent être identiques pour tout le monde).

Donc, il faut se restreindre : éteignez les réseaux sociaux quand vous rentrez chez vous : jouez avec vos enfants, prenez un bon bain, préparez un bon repas, ou faites vous plaisir tout simplement…reconnectez-vous à la vie. Et, en plus, vous ferez un geste pour la planète 😉

Et vous, vous savez vous fixer des limites, ou les réseaux sociaux régissent votre vie?

Et voilà les quatre blogueuses dont j’apprécie le travail (Y en a plein d’autres mais je ne peux pas mettre tout le monde)

   

Vous pourriez aussi aimer

38 Commentaires

  1. laroutedeben

    17 février 2017 à 14 h 57 min

    J’aime beaucoup ton article… Jolie réflexion

  2. Audrey

    17 février 2017 à 15 h 14 min

    Sympa ton article, c’est vrai que je suis branché sur mon téléphone du matin au soir et même la nuit quand j’ai des insomnies..

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 14 h 19 min

      Oui il faut essayer de se déconnecter un peu de temps à autre 😉

  3. 3notesdechlorophylle

    17 février 2017 à 17 h 06 min

    Ohhh je suis vraiment touchée d’avoir été citée !!! <3
    Ton article me parle beaucoup en plus car je suis en pleine réflexion en ce moment…
    Je trouve que les réseaux sociaux nous parasitent plus qu'avant (enfin c'est mon cas) et j'aimerais me recentrer sur les choses importantes dans ma vie (jouer avec ses enfants justement …).
    Je culpabilise, et même si je n'y passe pas mes journées, je me dis que ça passe super vite et que ces moments sur écran me privent de moments réels…
    Le blogging prend beaucoup de temps, enfin quand tu veux faire un minimum de recherches, parfois je me dis que je ne pourrai pas suivre le rythme lol
    Du coup je suis plus active sur Instagram que facebook, c'est plus spontané et rapide 🙂
    Gros bisous et à bientôt 🙂

  4. tania

    17 février 2017 à 18 h 11 min

    oui il y a boire et à manger sur les réseaux sociaux mais en cherchant on trouve des gens bienveillants
    moi je suis 1 dinosaure
    j y suis arrivée en 2016
    je n avais ni twitter , instagram ni facebook
    j adore les échanges que j ai
    les personnes partagent le smêmes passions que moi
    je cherche tjrs des gens positififs
    on dit svt sur twitter il n y a que du conflit mais alors parmi les gens que je suis il n y en a pas au contraire bcp d échange parmi les voyageurs
    c est comme tout c est l abus qui est mauvais

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 14 h 18 min

      Ah oui heureusement qu’il y a du bien et que l’on peut partager avec des gens interessants et ça fait du bien.

  5. rosecapsule

    18 février 2017 à 2 h 26 min

    Ton article mène à réfléchir !
    Je suis loin d’être la plus active sur les réseaux, j’ai même déconnecté totalement pendant deux ans puis j’ai repris en créant mon blog. Et pourtant, je fais partie de cette génération « réseaux sociaux »
    Pour les points négatifs, je rajouterais aussi qu’on a tendance à oublier que les réseaux sociaux, c’est une image, une sorte de vitrine qui reflète (souvent) la meilleure partie de nous-même, et à cause de cette image, on peut s’imaginer que la vie des autres est bien plus passionnante que la notre, alors que très souvent, les quotidiens des uns et des autres se ressemblent bien plus que ce qu’on pense 🙂
    Heureusement, tout n’est pas noir, comme tu l’as dit, il y a aussi des jolies choses qui arrivent grâce aux réseaux, et tant mieux !

    Bisous ♡
    Jennifer

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 14 h 15 min

      C’est clair, mais derrière tout ce bonheur apparent, effectivement nous vivons tous un peu les même choses, tout n’est pas rose

  6. Clémentine

    18 février 2017 à 11 h 41 min

    Très bonne réflexion ! Cette année j’ai décidé de me déconnecter le plus possible, pour me recentrer sur l’essentiel, la vraie vie. Et puis cette course aux abonnés est quelque chose qui m’insupporte beaucoup.

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 14 h 14 min

      Oui, il faut prendre le temps de se recentrer et la course aux abonnés c’est vrai que ça peut-être fatiguant.

  7. Nadia

    18 février 2017 à 15 h 00 min

    Je fais partie de la masse relativement connectée mais je fais aussi partie des vieux 😀
    Du coup j’ai la chance comme toi d’avoir connu la vie sans tout ça et je crois réussir à ne pas trop oublier la vraie vie !

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 14 h 13 min

      Oui, je crois qu’on arrive quand même à avoir un certaine recul grâce à ça mais je suis bien contente d’avoir vécue sans, tu vois les choses forcément autrement.

      1. Nadia

        20 février 2017 à 17 h 01 min

        Pas mieux ! Je suis bien contente d’avoir vécu aussi sans !

  8. enaelle24

    18 février 2017 à 15 h 38 min

    Moi aussi, j’y suis venue super tard!! Inscrite sur Facebook en 2014 😀 Twitter l’année dernière et insta cette année…tu as raison, c’est incroyable le nombre de conneries qu’on peut lire, et ce qui est plutôt effrayant je trouve c’est que les gens radicaux (fachos, racistes, intolérants etc…) se décomplexent totalement!! Mais d’un autre côté, on fait de belles « rencontres », notamment plein de supers blogueuses 🙂

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 14 h 12 min

      heureusement qu’il s’y passe encore de jolies choses 😉 mais c’est vrai que le gens n’ont plus aucune limite, des fois ça fait peur

  9. October 25th

    18 février 2017 à 16 h 49 min

    Je suis tellement d’accord avec toi! Je trouve que les réseaux sociaux apporte un lot de stress et de négativité… J’ai pas grandi avec les rs, et j’en suis contente, être une enfant ou une adolescente et voir le monde à travers des photos qui non rien de la vie réelle… tout est artificiel, tout est mis en scène partout… Je vais sur facebook ou sur Instagram et je sens un gros malaise…

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 14 h 01 min

      Mais carrément et grandir avec les réseaux sociaux peuvent vraiment avoir un côté malsain pour les ados surtout en pleine crise d’identité qui peuvent se retrouver confronter à une fausse réalité même pire parfois.

  10. L'audacieuse

    18 février 2017 à 18 h 13 min

    Coucou ! Ton article est vraiment très intéressant, et il fait réfléchir ! Personnellement, je joue beaucoup avec les réseaux, pour mon blog, et j’avoue que mon blog en dépend clairement, après, je sais m’en détacher … 🙂

    Bises !

    1. Floriane Lov'in it

      21 février 2017 à 17 h 17 min

      Je suis bien d’accord les blogs sont dépendants des réseaux sociaux mais je parlais plus d’un point de vue personnel car clairement un blog n’est rien sans RS

  11. Yael

    18 février 2017 à 20 h 38 min

    Tu résumes parfaitement plusieurs de mes ressentis… à un moment j’avais quitté totalement FB avec le sentiment d’une sorte de no life plus importante que la vie elle-même. Un truc que j’ai relevé aussi, c’est que les gens se permettent des attitudes, paroles, insultes, mépris et autre, qu’ils n’auraient jamais dans la vie (enfin j’espère). A la fois le contact semble facilité, et il est un peu perverti (sans jugement de valeur, juste ce que je constate). As-tu parfois noté ça, aussi ?

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 13 h 57 min

      Oui effectivement tu as raison, c’est un peu ce que je disais on ne parle pas à son voisin mais on peut parler à quelqu’un à des milliers de kilomètres, il n’y a plus de barrières et parfois même plus de respect et c’est désolant.

  12. bluealtheaa

    19 février 2017 à 13 h 50 min

    Je confirme tellement tout ce que tu dis ici ! C’est vrai que les réseaux sociaux je m’y suis inscrite seulement depuis que j’ai mon blog et je ne m’attendais pas à être autant scotché à mon portable alors qu’avant je ne l’étais que très peu ! La communauté que je préfère est largement celle d’instagram mais bien sur ça dépens des personnes à qui tu t’abonnes .. en tout cas super article qui fait réfléchir !

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 13 h 56 min

      Oui, on devient vite accro aux réseaux sociaux, j’ai moi aussi une nette préférence pour Instagram

  13. mademoisellegrenadine

    19 février 2017 à 16 h 05 min

    Super article et merci infiniment pour m’avoir cité. ça me fait très plaisir de voir que tu aime mon univers. En tout cas j’adore le tiens et cet article résume tout, je suis bien d’accord avec toi (et aussi sur le fait que le café des blogueuses est le meilleur groupe ahah). Savoir se poser des limites pour se reconnecter avec la vie, là est toute la clef du problème. Excellente fin de weekend à toi

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 12 h 13 min

      Merci. Oui il faut savoir tout simplement vivre 🙂 je ne pouvais que te citer j’aime beaucoup ton blog, on est sur la même longueur d’ondes

  14. Comme on est

    19 février 2017 à 17 h 15 min

    Coucou effectivement tu n’es pas de la génération réseaux sociaux mais c’est pas plus mal. Je trouve que les jeunes sont trop trop vite baignés dans ca et les défis débile naissent d’ailleurs de ca .. Sinon pour répondre à ta question je me fixe complètement des limites sur les réseaux sociaux en terme d’heure. Je me limite en temps pas plus de 2h par jour et encore je trouve que c’est énorme.

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 12 h 11 min

      c’est bien déjà de savoir se poser des limites, ce n’est pas toujours simple, c’est énorme mais c’est aussi raisonnable tout dépend de quel point de vue on se place 😉

  15. Serena

    19 février 2017 à 17 h 52 min

    Hello,
    C’est vrai qu’il y a du positif comme du négatif sur les réseaux sociaux et savoir déconnecter de temps en temps est essentiel, tu as raison 🙂
    Gros bisous à toi !

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 12 h 08 min

      il faut essayer un maximum. Biz

  16. Marion

    19 février 2017 à 18 h 01 min

    Coucou ! Je suis du même avis que toi, ma page FB perso est délaissée. J’y partage des articles des fois, quand j’y pense. Mais je n’y écris jamais rien ! Quand je vois le fil d’actu de certains je me dis wow… selfies par dizaine, premier caca du gamin, photos de soirée arrosée.. Aucun intérêt, aucun sens et c’est quasi tout le temps des trucs persos. Ou pour se plaindre mais n’en dire que la moitié et attendre que les autres s’apitoient (Je suis mal aujourd’hui… Mais vous en faites pas pour moi, je suis forte -> Intérêt de la publication : AUCUNE). C’est vrai aussi qu’on est des hyperconnectés. Et en même temps des fois je décroche. J’y touche pas quand je mange avec mon chéri et qu’on regarde un film (ou deux aha), des fois je laisse tomber les RS pour jouer à des jeux débiles ou je déconnecte pour aller prendre soin de mes cheveux. Mais j’ai pas le réflexe de prendre ces choses en photo, ou de les tweeter. Je sais pas je trouve ça super bizarre. Quand je lis certains tweet style « Journée à tel endroit avec machin, rdv sur snap » et puis après ça fait des snap de la journée entière… mais sinon ça t’arrive de profiter de ta vie sans filmer ? J’ai l’impression que certains jouent la comédie. En fait ils n’apprécient plus leur vie telle qu’elle est si elle n’est pas « instagrammable ». Donc autant j’ai fais de supers rencontres et ce sont d’excellents canaux de communication en tant que blogueuse, autant des fois tu sens que c’est vraiment un univers spécial…

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 12 h 03 min

      C’est carrément ça. Pourquoi vouloir tout montrer, ça n’a aucun sens et aucun intérêt et effectivement les phrases du style je vais mal mais la personne ne dit pas le problème, ça me sort juste par le yeux, mais bon c’est comme ça il faut prendre le bon et évitez de regarder le mauvais.

  17. malicia

    19 février 2017 à 18 h 16 min

    Pour ma part, je tiens à ne pas être toujours sur les réseaux sociaux. En effet, en tant que blogueuse, les lecteurs en demandent toujours plus côté exposition, mais je veux faire passer ma vie IRL avant tout 🙂

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 11 h 58 min

      C’est sur que ce n’est pas toujours évident de faire la part des choses mais il est important de savoir gérer les deux.

  18. Jolie petite étoile blog

    19 février 2017 à 22 h 32 min

    Il y a du bon comme du moins bon!

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 11 h 56 min

      comme pour tout 😉

  19. 3notesdechlorophylle

    20 février 2017 à 13 h 55 min

    Ah je crois que mon comm n’est pas passé 🙁 (depuis mon téléphone…) alors je recommence 🙂
    Merci tout plein pour le clin d’oeil, ça me touche beaucoup, vraiment 🙂 🙂 🙂
    (et ça m’a permis de découvrir d’autres blogueuses dont j’apprécie l’univers 😀 )

    Ton article tombe à pic car je suis en pleine réflexion sur le sujet en ce moment…

    On se laisse trop vite happer par les notifications, les likes, et on est super passifs devant les fils d’actu FB… du coup je pose mon téléphone plus souvent qu’avant, les moments en famille sont rares et filent si vite, surtout quand on a des petits…

    Je relâche un peu le rythme côté blog aussi, tant pis pour le référencement et tout ça, mais j’ai trop peur de regretter de m’être éparpillée au détriment de mes proches.

    Par contre je trouve qu’Insta est plus pratique pour le côté spontané « je prends une photo et je commente, j’échange rapidement sur le sujet sans y rester 1 heure », et ça permet de garder une certaine visibilité, même si ça n’apporte pas beaucoup de flux sur le blog au final.

    Mais bon, au final, dans 20 ans qu’est ce qu’on pensera de tout ça ? Perte de temps ? Ou alors c’était nécessaire car ça met du baume au coeur de se sentir exister un peu ?

    1. Floriane Lov'in it

      20 février 2017 à 14 h 11 min

      Il était passé, j’allais justement te répondre, carrément il faut relâcher, et c’est ce que je me dis dans 20 ans… mais bon c’est une passion, et si ça te fait plaisir c’est parfait mais il faut juste un temps pour tout, c’est une question d’organisation avant tout. ET se faire plaisir, c’est aussi essentiel.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :