Beauté, Mode, Lifestyle.. Discutez et trouvez toutes les infos sur les produits Bio, testés et approuvés par Floriane et Audren, les deux bio-blogueuses

DIY Eponge Tawashi

DIY : L’éponge Tawashi zéro déchet

La semaine dernière, on a parlé d’oriculi et maintenant de l’éponge Tawashi, je vous rassure c’est bizarre mais ça existe ! Toujours motivée pour une maison « zéro déchet » et je vous propose aujourd’hui de remplacer votre éponge traitée aux produits chimiques par cette petite lavette fait maison ! Elle nous vient tout droit du Japon et est habituellement faite au crochet. Je l’utilise pour laver la vaisselle, la table, la salle de bain… bref une vraie éponge quoi 🙂


Matériel :

Matériel pour l'éponge Tawashi– Un morceau de planche en bois
– 20 clous
– Une équerre (vous non plus vous n’en aviez pas utilisé depuis l’école ?)
– Un crayon
– Un marteau parce qu’avec les mains ça marche moins bien
– Une paire de ciseaux
– Des vieux vêtements (collants, leggings, tee shirts à manches longues etc)
Chéri  pour éviter un massacre avec la table basse (c’est utile pour les nanas pas douées en bricolage… et oui y’a du vécu)

 

Fabrication de l’éponge Tawashi

1 – Commencez par tracer un carré de 14 cm x 14 cm sur la planche. Faites des repères à 3, 5, 7, 9 et 11 cm sur chaque côté. Vous l’avez deviné c’est là qu’on plante les clous.

2 – Préparez ensuite les bandes de tissu. Découpez les manches ou jambières de vos vêtements mais faites en sorte que les bandes soient de la même taille. J’entends par là évitez de couper une bande dans un legging au niveau de la cuisse et une autre dans une manche :). Il vous faut 10 anneaux de tissus sur environ 8 cm de large.

3 – Enfilez les 4 premiers anneaux sur le métier à tisser.

 

Tissage pour l'éponge Tawashi

4 – Pour les 4 suivants il suffit de passer un coup au-dessus, un coup en dessous des anneaux déjà en place. Et vous alternez pour chaque anneau.

 

Maille éponge Tawashi

5 – Le tissage est fini, il faut à présent rabattre les mailles pour fermer l’éponge. Décrochez un anneau de son clou en le passant dans l’anneau suivant et ainsi de suite jusqu’à la fin. La dernière maille va servir d’accroche pour suspendre l’éponge.

 

Fermeture éponge Tawashi


Et voilà en quelques minutes une chouette éponge Tawashi !

Les avantages :

– La forme permet d’avoir une bonne prise en main
– Réalisée avec des tissus de récup
– On peut mixer les matières et les couleurs que l’on veut
– Economique (sérieusement je change d’éponge tous les 15 jours)
– Zéro déchet car elle se lave et dure beaucoup plus longtemps qu’une éponge classique

 

Les inconvénients :

– Elle met du temps à sécher (du coup il faut en faire deux ou trois et faire tourner)
– Le côté vert peut nous manquer soyons honnête 🙂

Pour ce dernier point je vous propose une solution plutôt intéressante pour remplacer le côté qui gratte. Vous pouvez recycler vos coquilles d’oeuf ! (qu’est-ce qu’elle raconte ? on ne parlait pas d’éponge avant ?) En effet, conservez vos coquilles dans un coin, une fois que vous en avez quelques une, faites les sécher. Il suffit ensuite de les mixer et d’utiliser cette poudre pendant votre vaisselle. Rassurez-vous ça ne raye pas et c’est naturel !

Eponge Tawashi

 

Allez, on offre une seconde vie à ses vêtements et on se lance ! Pour celles qui l’ont déjà, n’hésitez pas à partager votre expérience !

   

Vous pourriez aussi aimer

12 Commentaires

  1. Natieak

    13 mars 2017 à 12 h 13 min

    Une totale découverte, je crois même que je n’y aurai pas pensé! Pour le coup, c’est hyper écolo. héhé pas mal le mixage des coquilles d’oeuf!

    1. Audren

      13 mars 2017 à 18 h 28 min

      Et tellement facile à faire 🙂

  2. Blog d'une patate

    15 mars 2017 à 12 h 32 min

    C’est une solution récupération tellement facile a faire! J’y avais jamais pensée ….. Mais je pense que je vais pas tarder à la faire cette éponge ! Merci pour ce DIY !
    Des bisous !

    1. Audren

      15 mars 2017 à 17 h 10 min

      De rien ! Et oui on a tendance à jeter ou donner alors que tout peut avoir une seconde utilité. Bises

  3. malicia

    15 mars 2017 à 13 h 39 min

    Super tentant à faire, mais il faut que je me motive à préparer le « métier » à tisser ^^

    1. Audren

      15 mars 2017 à 17 h 09 min

      Tu peux trouver un système D, certaines réussissent avec des pinces à linges, ou utilisent les doigts de leurs enfants ça marche aussi ^^

  4. ninonpetras

    21 mars 2017 à 14 h 17 min

    J’ai entendu parler de ça il y a quelques semaines et j’ai très envie de m’en fabriquer une! Encore faut-il que je trouve des clous, une planche et un marteau, ce qui n’est pas gagné ^^

    Ninon
    http://www.ninonptrs.fr

    1. Audren

      21 mars 2017 à 19 h 10 min

      Oui jte cache pas que je me suis servie d’une planche qui compose l’un de nos tables, une fois remise en place à l’envers on ne voit pas les trous … Mais certaines utilisent les doigts de leurs enfants ou encore des pinces à linges sur un support carré comme une petite bassine, une boite etc

  5. cestsilya

    21 mars 2017 à 15 h 04 min

    je n’ai pas compris pour le côté écologique s’il faut changer de tawashi tous les 15 jours ou est-ce les éponges du commerce?

    1. Audren

      21 mars 2017 à 19 h 20 min

      C’est celles du commerce qui durent 15 jours chez moi 🙂 elles partent en miette et s’effritent en fin de vie. La Tawashi est faite de tissu, donc plus résistante sur du long terme, lavable donc réutilisable. Tu en jetteras beaucoup moins qu’une éponge classique.

  6. cestsilya

    23 mars 2017 à 15 h 21 min

    ah d’accord, ça a plus de sens 😉 j’ai envie depuis longtemps d’essayer mais je me demande comment faire pour le métier à tisser :/

    1. Audren

      27 mars 2017 à 12 h 24 min

      Sur le net il y a d’autres astuces que la planche et les clous mais c’est vrai que ce n’est pas toujours facile d’avoir le matériel.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :